Title Image

Blog

Les mythes de la Madeleine

Tendre, douce et moelleuse, la madeleine est un gâteau incontournable. Qu’elle soit allongée, ronde ou en forme de coquillage, elle nous enchante. Elle fait le bonheur des petits et des grands, on la dévore trempée dans un bol de chocolat chaud, ou accompagné d’un bon café. Mes chers Pastry lecteurs, aujourd’hui découvrez avec nous les mythes qui entourent les origines nébuleuses de la madeleine.

Petit background historique

Plusieurs histoires sur l’origine de la madeleine sont diffusées. En voici quelques unes fort sympatiques !

Le Moyen-âge

La forme de la madeleine ne tient pas du hasard. On dit que le moule de la madeleine a vu le jour au moyen-âge. Ces moules servaient à confectionner des brioches et des biscuits que consommaient les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Pour symboliser l’emblème du pèlerinage qui est celle d’une coquille, on donna cette forme aux moules à brioches.

– La madeleine de Commercy

C’est au XVIIe siècle, qu’est faite la première mention de la madeleine de Commercy. Lors d’une réception donnée par le cardinal de Retz (Monseigneur Paul de Gondi), Madeleine Simonin la cuisinière du cardinal, souhaitais innover les desserts, elle eut l’idée d’apporter quelques modifications à la pâte à beignet afin de réaliser un petit gâteau moelleux. Il va sans dire que le gâteau eu un fort succès auprès des convives du cardinal, car à la suite de ce banquet, ils la firent connaître comme (la madeleine).

La visite de la marquise de Perrotin de Baumont

La deuxième histoire est en plusieurs points similaires.

Elle prend place un siècle plus tard tard, plus exactement en l’an 1755. Lors de sa visite auprès du Duc Stanislas Leszczynski (alors ex roi de Pologne); la marquise de Perrotin de Baumont demanda à sa servante Madeleine Paulmetier (originaire de Commercy) de fabriquer des gâteaux inédits. Marie Leszczynski, la reine de France et fille du Duc de Leszczynski fit connaître les petites madeleines à Versailles.

En 1766, un des pâtissiers de Versailles fit commerce de ses madeleines après s’être installer dans le village de Commercy, sans jamais révéler le secret.

Commercy est le village qui recèle les secret bien gardé des madeleines, et leur histoire ne s’arête pas là.

Plusieurs fabriques de madeleines ont vu le jours, développant ainsi le commerce de madeleine, elle firent la renommée de la commune pendant plusieurs d’années.

En 1852, la suite impériale a été reçue à l’hôtel de Paris de Commercy à l’occasion de l’inauguration de la ligne de chemin de fer Paris Strasbourg. Un buffet avec des madeleines à été organisé pour les recevoir.

En 1874 le commerce des madeleines connaît un essor, elles sont vendus
sur les voies de chemin de fer et cela jusqu’aux environs de la seconde guerre mondiale. C’est de cette façon que la madeleine s’est fait universellement connaître.

Proust et les souvenirs d’enfance

Proust nous renvoie si bien à ses souvenirs avec le fameux effet madeleine. Pour vous plongez dans cette dégustation culinaire et littéraire et faire appel à vos sens et lointains souvenirs d’insouciance, voici le passage sur la madeleine qui se trouve dans À la recherche du Temps perdu.

« Je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. »

On espère que vous avez apprécié cet article !

Vous avez aimé cet article ? Alors, faites le tour de nos délicieux produits sur Ubereats et Deliveroo !

Vous aimez les plaisirs gourmands à partager en famille ou entre amis ? nos Big Marcelles sont faites pour vous !

Pour un plaisir démesurément XXL à l’heure du goûter et du petit déj, go vous faire plaisir avec nos Big Marcelles à partager ou à déguster seul pour les plus gloutons😂

Nos sélections sucrées :

Citron Confit

Banana Bred

Caramel Beurre Salé

Praliné

Goût nature

Nos sélections salées :

Un délicieux mélange d’emmental, olives et chorizo.

Pour plus de recettes gourmandes, faites un petit tour sur notre blog et sur notre chaîne YouTube.